Plaisirs de l’hiver arrivé… quater

DauphineRaisinDodo

MichelPastoureauOurs


Aller au lit, amonceler les couvertures et renoncer instamment à tout mouvement, sous peine de voir s’effondrer ce mur d’un genre nouveau. Going to bed, piling up blankets and staying still…to avoid the scheduled collapse of this comforting woolen-wall ; – )
Le livre que je tiens à la main, c’est L’ours – Histoire d’un roi déchu de Michel PASTOUREAU. Un ouvrage finement écrit et solidement documenté, épique comme un Tolkien et plus triste qu’un couché de soleil, relatant la mise à mort, par l’Église, de notre premier dieu The book on the picture is Michel PASTOUREAU’s The Bear: History of a Fallen King. A true gem of a book, clever, fascinating and well-written, that documents the ancient God’s dethroning by the Catholic Church.

En parallèle, je poursuis mon immersion dans l’œuvre de Marcel AYMÉ et ne puis résister à publier ici cet extrait d’Uranus (p.9), que j’ai trouvé fort drôle :

Voyons, Germaine, dit-il à sa femme, pourquoi empêches-tu cette petite de mentir ? Déjà ce matin, tu as fait une scène à Pierrot en l’accusant de t’avoir pris un billet de cinquante francs. Tu veux donc lancer dans la vie des enfants désarmés, sans autres atouts qu’une bonne orthographe et des souvenirs de catéchisme ?

Et vous, que lisez-vous en ce moment ? What about you? Any interesting reads lately?

4 Comments

  • Un bouquin sur miro

  • C’est marrant, j’y pensais l’autre jour à ce type d’armes qu’on pouvait filer aux enfants… Je suis en pause très prolongée de la lecture de Tempo di Roma d’Alexis Curvers (auteur belge du 20e), c’est très beau mais voilà, c’est comme ça, je suis une dilettante de la lecture. Donc en ce moment je regarde surtout des livres d’images sur des ouvrages textiles (Kaffe Fassett, Léa Stensal et autres broderies, tapisseries, etc.). Comme si j’avais pas assez d’images dans la tête…

    • Raaah le dilettantisme littéraire, je connais… J’ajoute néanmoins à ma liste Tempo di Roma qui, au vu des extraits glanés ci et là, me plaît déjà. Quant à ces livres d’images, ils sont, à eux seuls, une ode à la procrastination ; – ) Merci pour ces découvertes !

Leave a Comment