Aveiro, Douro, Minho… #4: Source d’eau chaude

Baigneuses seventies

‘In the black abyss there appeared a single Eye that slowly grew, until it filled nearly all the Mirror. So terrible was it that Frodo stood rooted, unable to cry out or to withdraw his gaze. The Eye was rimmed with fire, but was itself glazed, yellow as a cat’s, watchful and intent, and the black slit of its pupil opened on a pit, a window into nothing.’

J. R. R. TOLKIEN, The Lord of the Rings

Dans le Parc National de Peneda-Gerês, il me fut donné d’enfin réaliser mon rêve de fan de bain : trouver une source d’eau chaude qui ne soit ni privée, ni squattée, et buller dans l’eau évaporée…

Ci-suit mon ex-voto, total et achevé :

Baigneuses découvrant une source d'eau chaude

Par quel mystère le bain d’eau chaude s’est-il mué en bain à bulles, par quelle magie les corps baignés, multipliés, furent-ils défripés ? Imagination ou vin vert, les paris sont ouverts !

One Comment

Leave a Comment