Barrée de chez barrée

dauphine-raisin-vitrine-2

Though this be madness, yet there is method in’t.

SHAKESPEARE, Hamlet

Chers amis hier, j’ai zoné, c’est-à-dire qu’à La Zone, sur textile un motif j’ai imprimé. Joie de découvrir l’existence d’un tel endroit à deux pas de chez soi, un lieu où apprendre et se faire la main pour quasi rien. Vive l’Atelier Séri-Z et grand, grand merci, Alain !

Le motif en question fut intégralement conçu par combinaison de flèches et de points d’interrogation. Il cause héritage culturel : recherche, départ, dualité. Le nez collé dessus, on y trouve des cœurs, des dollars, des euros, des rails, un gouvernail et des serrures anciennes, les fantômes de nos passés et une allusion à Bolivar Simon. Vus d’un peu plus loin, à vue de nez disons, il y a en ces traits l’évocation de traditions artistiques venues d’un peu partout, réunies par l’hasard de mes goûts : de l’aztèque, du celtique, du bogolan et de la russe dentelle, bien autrement plus belle que celle de Bruxelles. Hasards, rencontres et métissages, de la culture ce sont les clés… les clés… les clés des serrures du dessin ?

dauphine-raisin-seriz-1

Vues de plus loin encore, les rayures évoquent la Bretagne et la vogue de son héritage culturel, le papier-peint classique de l’appartement bourgeois, les rayures de ma chambre d’enfance et… les barreaux d’une prison. Heureusement qu’on a trouvé les clés, hé !

dauphine-raisin-seriz-3

Retour à nos moutons. L’impression fut coton et le résultat accuse de nombreuses approximations mais globalement, c’est plutôt bon et si tout va bien, mon rideau bientôt ira s’lover dans un gros lingot doré. La Vitrine est le nom du projet, projet mis sur pied par l’a.s.b.l. bruxelloise Mangoo Pickle, projet auquel j’aurai, en septembre, la chance de participer. Plus d’infos sur  http://www.mangoopickle.be/ ou sur la page Facebook de l’évènement.

À vitement : – )

Leave a Comment