Une blonde émoustillante

Jeune femme auréolée d'une cascade de cheveux blonds

The figure has paused again, and half on the bed and half out of it that young girl lies trembling. Her long hair streams across the entire width of the bed. As she has slowly moved along she has left it streaming across the pillows […] With a sudden rush that could not be foreseen – with a strange howling cry that was enough to awaken terror in every breast, the figure seized the long tresses of her hair, and twining them round his bony hands he held her to the bed.

James RYMER or Thomas PREST, Varney the Vampire

Une blonde émoustillante est le titre d’un film de Jiří Menzel, film sous le charme duquel j’ai trébuché. Moutarde sur le jambonneau d’ce bel ouvrage : les boucles en cascade de sa blonde héroïne, finalement tressées, tranchées et trimballées sur le porte-ramages de son vélo. Ma fascination pour les toisons sacrifiées n’est, en effet, plus qu’un secret d’polichinelle… dans le tiroir… dixit l’scénar ; – )

Ça craint?
Ça craint, je crois, mais n’le crin pas.

Place aux images:

Marja persuadant le coiffeur de lui couper ses très longs cheveux

Marja transportant sa chevelure coupée à l'arrière de son vélo

Chevelure coupée fixée au porte-bagages d'un vélo
Rendez-vous avant le mois prochain et d’ici là, (sup)portez-vous bien : – )

Leave a Comment