Remake

Colonie d'amanites tue-mouches dans une forêt naive

Et sur ce, hey hi, hey ho, je m’en r’tourne au boulot !

Plaisirs de l’hiver arrivé… quater

Lire tapie sous une pile de couvertures

L'ours, histoire d'un roi déchu de Michel Pastoureau


Aller au lit, amonceler les couvertures et renoncer instamment à tout mouvement, sous peine de voir s’effondrer ce mur d’un genre nouveau. Going to bed, piling up blankets and staying still…to avoid the scheduled collapse of this comforting woolen-wall ; – )
Le livre que je tiens à la main, c’est L’ours – Histoire d’un roi déchu de Michel PASTOUREAU. Un ouvrage finement écrit et solidement documenté, épique comme un Tolkien et plus triste qu’un couché de soleil, relatant la mise à mort, par l’Église, de notre premier dieu The book on the picture is Michel PASTOUREAU’s The Bear: History of a Fallen King. A true gem of a book, clever, fascinating and well-written, that documents the ancient God’s dethroning by the Catholic Church.

En parallèle, je poursuis mon immersion dans l’œuvre de Marcel AYMÉ et ne puis résister à publier ici cet extrait d’Uranus (p.9), que j’ai trouvé fort drôle :

Voyons, Germaine, dit-il à sa femme, pourquoi empêches-tu cette petite de mentir ? Déjà ce matin, tu as fait une scène à Pierrot en l’accusant de t’avoir pris un billet de cinquante francs. Tu veux donc lancer dans la vie des enfants désarmés, sans autres atouts qu’une bonne orthographe et des souvenirs de catéchisme ?

Et vous, que lisez-vous en ce moment ? What about you? Any interesting reads lately?

Plaisirs de l’hiver arrivé… ter

Drache belge

Partir à l’entraînement, s’apercevoir qu’il pleut et fixer son parapluie à… son arc ?  

Rushing to the Archery Club, noticing the rain and fastening one’s umbrella to one’s… longbow?  

Ce GIF, j’le kiffe!

Expo Dauphine Raisin à la bibliothèque de Sprimont

Les vacances m’incitent au recyclage… Ici, une image créée pour l’exposition Fruits Bleus que j’avais plus ou moins oublié de vous montrer  I’m currently on Holidays in the Pyrenees which is an excellent reason for recycling older images, isn’t it? This one was made for the Fruits Bleus exhibition.

" "

Cueillette de cynorrhodons en Haute-Cerdagne (Pyrénées) Rosehips gathering in Upper Cerdanya (the Pyrenees, South of France).

" "

Chevaux hispano-bretons vus à travers mes lunettes – Hispano-Breton Horses as seen through my sunglasses.

" "

Les cynorrhodons, ou baies d’églantier, font d’excellentes confitures… Affaire à suivre? – I declare the Rosehip Jam season… open! 

Récolte de cynorhodons en Cerdagne

La cueillette se poursuit sous un ciel joliment ennuagé – My fellow gatherers under a dramatic sky.

" "

Le village d’Eyne au coucher du soleil – Eyne at sunset.

Vent pire en rafale

Prenons garde que la vieillesse ne nous attache plus de rides à l’esprit qu’au visage (Michel de Montaigne)

Trois vampires

Je dessine souvent des sirènes… par amour du voyage, des rivages et de ce léger décalage, ce fumet fantastique qu’exhale une sirène figurée hors de l’eau. Mais dans mon imaginarium, les canines acérées ont depuis longtemps détrôné les écailles et, à défaut d’images, m’inspirent des histoires qu’il me tarde d’écrire enfin. Aussi, dans l’attente de ces futures et fort hypothétiques publications, je vous prie d’agréer, cher lecteur, ce témoignage de mon goût distingué  ; – )

I’d like to write vampire tales one day but after watching Thirst yestereve, I feel like praising other people’s far greater accomplishments ; – ) Here are some of my favorite vampire-related works:

1. Valérie au pays des merveilles (Jaromil JIRES, Valerie a týden divů, 1970): une œuvre fantastique, onirique et sensuelle, dont chaque plan est un tableau et où les vampires ne sont finalement que la cerise sur le gâteau.

Valérie au pays des merveilles, film de Jaromil Jires

2. Count Dracula (Philipp SAVILLE, 1977): un téléfilm réalisé pour la BBC avec Louis Jourdan, qui livre une performance inoubliable et toute en retenue dans le rôle titre.

Louis Jourdan interprétant Dracula

3. Being Human (Toby WHITHOUSE, UK version, seasons 1-3): Probablement la meilleure série fantastique de ces dernières années, alternativement drôle, sombre et émouvante avec, en prime, un casting impeccable, des décors soignés (un papier-peint David le gnome <3) et des dialogues au poil. La saison 3 finit en apothéose et, n’ayant pas l’âme d’un capitaine de navire, j’ai préféré sauter du wagon à ce moment-là.

George dans la série britannique Being Human
4. Morse
(Thomas ALFREDSON, 2008) : L’ambiance, le jeu des acteurs, le scénario… tout est bon, dans le morse ! Et quand y’en a plus, y’en a encore puisque, pour une fois, le remake américain (Let me in, Matt REEVES, 2010) se hisse à la hauteur de l’original.

Morse, film de Thomas Alfredson
5. Thirst
(Park CHAN-WOOK, 2009): Thérèse Raquin est un vampire… et elle adore ça ! Un film esthétique, maîtrisé et étrangement réaliste. Les 20 dernières minutes sont à couper le souffle.

Scène du film Thirst de Park Chan-Wook

6. Où sont passés les vampires ? (Ioanna ANDREESCO, 2004) : une enquête ethnographique riche et bien écrite qui s’intéresse aux croyances et pratiques associées aux revenants dans les villages isolés d’Olténie (Roumanie).

Où sont passés les vampires, livre d'Ioanna Andreesco

On se donne rendez-vous en 2014, pour la suite ? En attendant, si vous avez des choses à me conseiller, je suis preneuse : – ) Sorry for leaving so many parts untranslated, I’m terribly late and in a big fat hurry… I’ll treat you better next time, I promise!