East Coast trip… # 2: Baltimore, museums

Baltimore, c’est aussi des musées et en premier lieu, l’American Visionary Art Museum, qu’il me tardait de découvrir et qui s’est révélé être plus qu’à la hauteur de mes attentes. Coups de cœur d’entre les coups de cœur : Beatrice CORON, Chris ROBERTS-ANTIEAU, Esther KRINITZ, Christine McCORMICK, Malcolm McKESSON et, last but not least, le screen painting, une forme d’art dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Bémol : les photos sont interdites à l’intérieur du musée et les catalogues disponibles à la vente sont comme souvent peu inspirants.

" "

Les collections permanentes du Walters Art Museum valent assurément le coup d’œil et sont en libre accès, ce qui ne gâche rien. En dehors des peintures (Le massacre des Innocents, Bartolo DI FREDI et Andrea DI BARTOLO, circ. 1380!)(Judith cutting off the head of Holofernes, Trophime BIGOT, circ. 1640!!), la joaillerie art-déco, les émaux peints de Limoge et l’art japonais ont, en particulier, retenu mon attention. Photo ci-dessous: médaillon en émail peint représentant la déesse Ops (Léonard LIMOSIN, circ. 1540).

" "

The Baltimore Poe House and Museum a (temporairement ?) fermé ses portes, faute de financement, mais les fans peuvent toujours aller rendre hommage à l’écrivain dans le cimetière où il repose… et en profiter pour admirer les imposants caveaux dessinés par l’architecte Maximilian Godefroy.

" "

Un détour par le Reginald F. Lewis Museum of Maryland African American History & Culture peut également valoir le coup. Malheureusement, je suis arrivée au musée une heure avant la fermeture, ce qui est bien trop peu pour avoir le temps de tout lire (c’est un musée où on lit beaucoup).

" "

Enfin, pour les amateurs d’art urbain, les rues de Baltimore sont un musée à elles seules : – )

" "

East Coast trip … # 1: Baltimore, Inner Harbour

" "

Croyez-le ou non, aujourd’hui, j’étais à Baltimore. Hier aussi, mais hier, il faisait froid, humide et brumeux, les musées étaient fermés et les friperies aussi ; bref : hier était un jour à ne pas mettre le nez dehors ou alors pas longtemps et planqué sous 3 écharpes… Alors qu’aujourd’hui, c’était le printemps, le soleil brillait et Dauphine était de sortie dans l’Inner Harbour.

Skyline de Baltimore

Dans cet ancien quartier portuaire et populaire, grands hôtels, centres de conférences, magasins, restos de fruits de mer et attractions touristiques sont désormais légion. Vu de loin, c’est pourtant beau, non?

Port intérieur de Baltimore

Baltimore Inner Harbour

St. Patrick’s Day… in Washington DC

Sirène tenant une clé à quatre feuilles

Sirène irlandaise

Ce week-end je n’ai pas célébré la Saint-Patrick mais hier matin, alors que j’attendais, frigorifiée, l’ouverture des musées, j’ai assisté aux préparatifs des chars sur le Mall désert.

La vérité, c’est que j’aime bien être un peu en dehors des choses.

Serra de Tramuntana, Mallorca… #2

Sirene et mouettes sur la côte majorquine

CE QUE JE PORTAIS… début janvier toujours, pour casser la croute dans la photogénique baie de Port Soller, bercée par le chant des mouettes ET le ronronnement d’un marteau piqueur.

Avec, en guest star, la plus belle bouteille d’eau en plastique que j’ai vue, de mes yeux vue, à savoir une bouteille d’1,5 L de la marque Solan de Cabras. La tentation d’en ramener deux (pour décorer ma cheminée) était forte, mais mon surmoi minimaliste a pris le dessus… pour cette fois!

Serra de Tramuntana, Mallorca… # 1

Sirène errant sur une plage de Majorque

CE QUE JE PORTAIS… début janvier, pour trainer ma mélancolie sur une crique dont j’ai depuis oublié le nom.