Toi toi mon Soi

dauphine-raisin-SOI

Autrement dit le banal renvoie surtout à ce qui nous lasse, le quotidien nous fatigue et ce sentiment nous menace lorsque nous observons la mise de nos congénères : tous vêtus, peu ou prou, de la même façon, quand l’offre et la diversité vestimentaires semblent n’avoir jamais été aussi importantes. Pouvoir changer de vêtement facilement et souvent, banalisant le fait de se vêtir comme les vêtements eux-mêmes, conduirait-il à une forme de désenchantement ?

Odile BLANC, Vivre habillé

Incroyable mais vrai j’ai, si, si !, ici publié, eh ! Le fait est qu’ayant conçu l’idée de revamper ce mien espace, je peine à l’alimenter tel qu’il est : laid. Mais enfin, une collaboration, cela se fête, d’où l’exception faite à ma flemme. Soi par moi, cela valait bien ça et Soi par moi, cela se passe là: http://inside.soi-paris.com/le-fuel-par-dauphine-raisin/.

Leurs beaux motifs m’ont Momo motivée à bosser, à mettre même les bouchées doubles et, ayant reçu carte blanche, l’chat maux s’est amusé (notez qu’à terme, il aimerait y entrer) (au musée) (c’est l’interview, ça lui donne des idées). Bref, la flamme est ravivée et lui, l’est quasi opé.

M’reste à remercier Soi,

Puis à t’saluer Toi,

Là : – )

Leave a Comment